L'autre danse

Les danses arabo-berbères à l'honneur

 

Centre de développement de danses arabo-berbères, situé au cœur du quartier Belleville/Amandiers.

 

Il s'agit d'une association novatrice dans le domaine des danses dites "orientales", qui propose un autre regard basé sur une découverte des cultures traditionnelles. 

 

L'autre danse organise des événements et des spectacles qui invitent le public multiculturel à partager des moments de dialogue : ce sont des moments forts de partage, où se mêlent sagesses populaires, sciences et connaissance des cultures.

 

Dans le cadre de ses activités pédagogiques, L'autre danse propose :

- des cours réguliers (tous les jeudis)

- un stage hebdomadaire dans le 20ème arrondissement

- un séjour de danse à Fès

- et des activités de formation professionnelle artistique.

 

Contact :

Olivia Voisin

06 95 77 34 93

info@lautredanse.com

 

Pour en savoir plus : http://lautredanse.jimdo.com/enseignement/danses-traditionnelles/


"Paris Alger Tombouctou et retour" / Carnet de voyage à danser

Le 12 mars 2016, Saïda Naït-Bouda et la Compagnie "L'autre danse" ont présenté "Paris Alger Tombouctou et retour", au Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MUCEM). 

 

 

"...le voyage est un mouvement de la vie aussi lointain qu'elle.

Il en découle, en témoigne, et nourrit sa dimension spirituelle ;

Il est initiatique en ce qu'il apporte à tous la certitude 

la plus précieuse : celle de la beauté et de la diversité du monde".

 

Nadia Benjelloun in Le voyage initiatique

 

Né d’un long voyage au pays des origines : l'Algérie, le spectacle Paris-Alger-Tombouctou… et retour transcrit les fragments d’un parcours initiatique.

 

En off, la voix de la chorégraphe égraine les histoires, les images, les légendes et anecdotes, à la découverte d’un territoire méconnu.

 

En contrepoint du texte, la danse exprime les sensations vécues dans une série de courts tableaux qui composent un carnet de voyage à danser : transe Gnaoua de Béchar , espaces clos des médinas, vent des Aurès, mythiques rituels touaregs de la région de Tombouctou,....

 

Les danses très ancrées aux sources des cultures traditionnelles -berbères, arabes, afriqiya- s'épurent pour en garder leur essence et leur sens, donnant ainsi à voir ce que les êtres humains rencontrés lui ont transmis : la capacité de guérison dans le rituel collectif, la célébration de la vie et de la beauté.

 

En dansant, en marchant, en silence, ou allongée à contempler les étoiles, Saïda Naït-Bouda cherche à s'inscrire dans un chemin de mémoire par une chorégraphie mouvante entre présence et évocation.

 

Voulant créer une relation intime avec le public, Saïda Naït-Bouda propose un moment dans l’esprit des veillées séculaires où les contes nourrissent  l’imaginaire : après le spectacle, c'est naturellement que le public est invité à refaire le voyage en entrant dans le cercle de danse.