Accompagnement scolaire

Aide aux devoirs pour élèves du primaire, collégiens et lycéens

Aide à la scolarité et ateliers éducatifs

16h15 à 18h45

Tarif : 5€ par trimestre

 

Une démarche éducative dans un quartier prioritaire

L'accompagnement scolaire proposé à Archipelia s'inscrit dans la charte de l'accompagnement scolaire des REP 17 et 18 du rectorat, et dans le contrat éducatif d'accompagnement à la scolarité (CLAS).

 

L'accompagnement scolaire fait partie intégrante de la démarche éducative menée auprès des enfants de ce quartier prioritaire.

Archipelia offre un appui à la scolarité pour les enfants du quartier Piat-Faucheur-Julien Dhuit et de la rue des Envierges dans le 20e arrondissement de Paris.

 

Le quartier est un site Politique de la Ville "Belleville/Amandiers".

Objectifs de l'accompagnement scolaire

L'accompagnement scolaire répond à deux priorités :

 

- offrir aux enfants de ce quartier classé en zone prioritaire les moyens de réussir à l'école

- renforcer l'implication des parents dans leur rôle éducatif et dans la scolarité de leurs enfants.

 

Par son action d'accompagnement à la scolarité, Archipélia a permis à des enfants provenant de familles en difficulté de bénéficier d'un suivi éducatif scolaire.

 

Archipelia a poursuivi le partenariat avec les instances éducatives (familles, écoles, associations), pour réunir autour de l'enfant tous les atouts de la réussite scolaire et sociale :

 

Permettre à l'enfant de se sentir mieux à l'école

- Contribuer à l'acquisition des savoirs de base

- Ouvrir les actions vers l'extérieur du centre

- Favoriser l'implication des familles.

Activités après l'aide aux devoirs

Après l'aide aux devoirs, des activités ludiques sont conduites par  les animateurs, par les bénévoles et par les associations : multimédia, jardinage, théâtre, danse, relaxation, yoga, sciences... Ces activités permettent aux enfants de continuer à apprendre tout en s'amusant. 

Engagement autour de la réussite éducative et de la co-éducation

 

"Que chacun-e ait besoin que l'autre réussisse, avec et en même temps que lui, est un constat essentiel pour fonder un principe de solidarité et de coopération." 

 

Frédéric Jésu, "Agir pour la réussite de tous les enfants" (Editions de l'Atelier)

 

 

"Co-éduquer sur un quartier est un idéal et le défi qui vise à construire des relations de coopération où tous les membres de la communauté se reconnaîtraient responsables des questions liées à la protection, l'éducation, la socialisation, la santé, le bien-être et l'épanouissement des enfants de tous âges et de toutes conditions. En partageant cette responsabilité, nous pourrions avoir à l'esprit que chacun-e occupe une place spécifique mais complémentaire. Les bénéfices procurés par cette co-éducation profiteraient aux professionnels pour renforcer leurs compétences, aux parents pour soutenir leur autorité et apporteraient de la sécurité aux enfants. Ces possibles étant assumés par l'ensemble des adultes conféreraient à tous et à toutes en retour de l'assurance, de la confiance et du désir de réfléchir ensemble pour le bien-être des enfants et l'amélioration des relations entre parents et co-éducateurs réunis".

 

Karine Bague, "Co-éduquer sur un quartier, est-ce possible ?" (2016, Université de Créteil).

 

 

Afin de contribuer à la réflexion autour de la réussite éducative et de la co-éducation, Archipelia participe régulièrement à des conférences et autres temps forts.

 

Ainsi, jeudi 2 février 2017 à 19h, Archipelia a participé à la conférence-débat de Frédéric Jésu autour de la thématique "Est-il possible d'agir ensemble pour faire réussir tous les enfants ?". 

 

Frédéric Jésu est pédopsychiatre de service public, consultant, co-président du Centre social et culturel J2P (Paris 19e) et auteur de "Agir pour la réussite de tous les enfants".

 

Archipelia tient à remercier le Centre social Annam, organisateur de l'événement, qui est l'un de nos principaux partenaires d'activité sur le 20e arrondissement. 

 

Archipelia tient également à souligner la présence, très appréciée, de Mesdames George Pau-Langevin (députée, ancienne Ministre des outre-mer) et Marie-France Gueyffier (Présidente de la Fédération des Centres sociaux de Paris).